Google hummingbird l’art des phrases nuancées


Un oiseau tout petit et rapide dans Google : Colibri



 

 

Mes salutations à vous tous,

 

Aujourd’hui, nous allons passez au troisième volet de la ménagerie de GG, nous avions vu auparavant le pingouin (Penguin un monstre entre les mains des experts de Google) et le panda (Le Panda est un animal nuisible pour vos sites) , maintenant, il est grand temps avant que Google ne nous sorte encore un nouvel arrivant que l’on puise clôturer ce tableau et de voir le fameux Hummingbird plus communément nommé le colibri, le dernier en date.

 

Tout d’abord dans la nature, qu’est-ce que le colibri que les Anglais nomment hummingbird, un des plus petits oiseaux au monde ne mesurant pas plus de 7 à 13 centimètres, et dont la particularité est le bourdonnement qu’ils produisent en battant des ailes, plus ou moins une cinquantaine de battements à la seconde et qui se propulsent à plus de cinquante kilomètres/heure, rapide la petite bestiole, tout de même.

 

Colibri - Hummingbird

 

Enfin tout ça pour dire qu’il est tout petit certes, rapide surtout et sournois ces attaques sont comme l’éclair.

 

 

Google le Pinocchio du futur



 

 

Mais une chose me met un doute, Google chercherait-il à s’humaniser, comment vous expliquer cela, nous savons que les scientifiques travaillent d’arrache-pied sur des nouvelles technologies, pour améliorer les conditions humaines, mais son moteur de recherche est basé que sur des algorithmes différents certes, mais faits à base de requêtes, d’indexation et de crawl.

 

Jusqu’à présent, il ne jouait que sur un plan précis, le code, les liens, etc., mais là avec ce petit zoziaux il joue sur une autre catégorie, l‘intégration du langage naturel, sur une compréhension des requêtes, des mots, des phrases, Google essayerai t’il de nous parler, serait-il envieux de notre part d’humanité, de notre pensée, de pouvoir s’exprimer librement allez savoir, mais c’est une autre histoire, quoique l’histoire de Pinocchio ce pantin qui voulait devenir humain, c’est une version ancienne, certes, mais GG est le concept actuel….

 

Pinocchio Google

 

Bon allez j’arrête mes délires, sinon je sens que je vais finir avec la camisole 😆

 

 

Google veut comprendre la race humaine sur le langage

 

 

Donc reprenons, le colibri intègre la recherche sémantique, mais qu’est-ce que la recherche sémantique, elle se définit par une amélioration des sens des mots, c’est-à-dire une amélioration et une précision de la compréhension des termes qui lui sont amenés, et obtenir ainsi un accroissement de la pertinence dans les résultats.

 

Oui, je sais, il essaye de comprendre ce que l’on écrit donc tout naturellement, nous nous devons d’améliorer notre stratégie SEO.

 

Voici les grandes lignes de cet algorithme, il incorpore à présent le langage dit naturel, les simples mots clés ne sont plus considérés comme pouvant améliorer votre position sur son moteur, il vous faut à présent insérer plus de termes, ce que l’on appelle les longues traines.

 

Google Hummingbird

 

Il faut prendre en compte qu’à présent, les mots comme qui quoi, ou, pourquoi, comment, etc. Ne sois plus oblitérer, mais intégrer aux résultats et peuvent donc améliorer vos positions, bon ce n’est qu’un exemple bien entendu.

 

À cela il ajoute également les synonymes des termes utilisés, donc vraiment une amélioration dans notre manière d’écrire, plus humaine, et comme il nous bourre le crâne de viser l’internaute et non le moteur pour se positionner dans les serp’s, et bien voilà il la fait lui, nous sommes à présent obligé de le faire aussi.

 

C’est tout de même plus commode d’écrire plus normalement que de poser des mots-clés genre télégramme, pouvoir intégrer une phrase cohérente pour que chacun offre de meilleures possibilités pour mieux se référencer, basons-nous sur notre langage, chacun à ses expressions, chaque personne à sa propre conception d’une phrase qui différencie un auteur d’un autre, par conséquent les possibilités sont infinies.

 

Bien sûr, cela ne concerne pas que votre référencement propre, mais aussi ce qui est présent sur votre site, toutes les ancres dans vos textes, vous devez les revoir totalement, fini la suite de mots, ou le mot clef, vous vous devez d’y intégrer une expression, une phrase, permettant à ce moteur de mieux ciblez la page à laquelle vous faite référence et ainsi de mieux la traitée.

 

Inutile de vous rappeler, les priorités que sont le profil G+, l’intégration de support multimédia et diffusion de vidéo comme YouTube, les images optimisées présentes sur vos textes et qui sont indexer sur le moteur, etc.

 

Bon tout cela vous le saviez pour la plus part, c’était surtout un récapitulatif pour ceux qui viennent de débarquer sur le web, le colibri est là depuis septembre 2013.

 

 

Google Colibri pour mieux écrire à présent

 

 

Mais voilà, à l’heure actuelle, pour ceux qui était déjà au parfum et qui ont vu à cette époque un impact sur leur mot clef (90 % des requêtes avait été impactée par le colibri) il vous a fallu revoir et vous acclimater à ces changements donc l’histoire de la longue traine aucun problème pour vous.

 

Impact des mots clés : Qui veut lui tordre le cou au Colibri

 

Tordre le colibri

 

Cela fait presque un an qu’il est parmi nous, donc il en a avalé des expressions et des petites phrases, des diversités linguistiques, il faut à présent évoluer dans ce système et apporter une valeur à votre site, dont voici un petit récapitulatif, rien de bien innovateur, j’en conviens, mais toujours bon à se rappeler :

 

La priorité le contenu rédactionnel, en votre domaine et en référencement sur d’autres supports, on ne le dira jamais assez, mais dans un référencement de white hat, la qualité et la qualité sont indispensable, bosser sur des champs lexicaux et n’oubliez pas les synonymes, ça aide pour varier vos longues traines.

 

Le profil de lien doit être sur la même ou quasi-similaire à votre thématique de site.

 

Les avis et commentaires ainsi que les notations (système d’étoile) à intégrer à votre site (j’en ai parlé dernièrement http://www.liens-internes.com/article/liens-internes-donne-parole-aux-utilisateurs) loin d’être bénin à gérer et modérer, mais une valeur assurée pour votre site.

 

Le community manager, c’est indispensable de nos jours et vous le savez, être actif sur les réseaux, partager avec les autres, répondre au commentaire, etc.

 

 

Donc en clair, bougez-vous les fesses, améliorez vos techniques en rapport avec toutes les modifications imposées par ce moteur, du moins si vous voulez rester positionner dans les serp’s à vous de voir si vous ne voulez pas avoir à faire avec le zoziaux de service …

 

Allez on va picorer un peu sur le forum

Les commentaires directement sur le forum

Guide pour le référencement d'autres informations d'optimisation