#SEO : il faut les utiliser dans une stratégie #référencement


Les hashtags  : ils débarquent et envahissent la #planète



 

 

Salut à toi qui viens en passant faire un brin de lecture,

 

J’ai passé une nuit infernale, par encore remise de mes émotions, je me jette sur mon PC, pour te faire partager cette vision d’horreur.

 

Tranquille cette nuit et comme chaque nuit je me couche, heu jusque-là normale, comme tout le monde enfin presque, et puis comme cela arrive à chacun d’entre nous j’ai rêvé, NON que dis-je cauchemardesque oui…………

 

Un truc de folie, incroyable et totalement rocambolesque, il est grand temps que je prenne des vacances, car la folie me guette… Tu t’en doutais, je te le confirme..

 

Cela se passe par une nuit de pleine lune, le ciel est sans nuages, les étoiles scintillent, une plus que les autres et tout à coup, les envahisseurs arrivent…

 

Les #seo débarquent et numérise la planète terre.

 

#Hashtag

 

Toute la population se retrouve et communique avec des #Hashtags, si si, c’est vrai, les conversations verbales se passe avec ce maudit mot-dièse, tout ce fait avec, tu t’imagines la scène.

 

Non, je vais t’en faire un petit scénario à la vite fait, et tu comprendras à quel point on est atomisé, écraser, pister avec ce marqueur.

 

 

Ils sont arrivés et ont pris #place parmi #nous



 

 

Comme tu dois le savoir surtout si tu job sur la toile en tant que SEOman ou SEOgirl, que depuis quelque temps le # est omniprésent sur le web, les réseaux sociaux, les articles, les guides web, enfin tout référencement ce fait avec cette singularité. Tu es d’accord avec moi !

 

Ensuite est-ce un effet de mode, de bourrage de crâne ou seul le lambda (et encore) y réchappe, mais toi qui c’est de quoi il s’agit, tu l’entends à la radio, à la télé du genre l’émission trucmuche de Monsieur Z à aussi son #trucmuche pour le suivre sur le web.

 

#Mode pétage de plomb : Mais bien sûr, ça y est j’ai compris, c’est des ET (extra-terrestre) qui nous envahissent, nous programme le cerveau pour mieux nous soumettre à leur volonté, bon là c’est la camisole de force pour moi… Fin du #mode.

 

Bon donc je reprends mon fil, le Hashtag et mon rêve, pardon mon cauchemar, tu te vois en train de discuter tranquille avec ta copine, ta femme, ton ami, ton mari, enfin que c’est-je, avec qui tu veux, et la conversation se passerait ainsi :

  • Lui/elle : #bonjour mon #coeur
  • Toi : #bonjour, ma #chérie
  • Lui/elle : tu me passes le #café
  • Toi : avec du #sucre……………

 

Interminable et insupportable, reconnais-le, c’est un cauchemar, j’oubliais, pardon, #cauchemar.

 

Là, je pousse plus loin dans le délire genre parti de rire :

 

Tu vas te reconnaitre, toi qui vas aux toilettes, oui oui au WC, qui fait ce qu’il a à faire (on n’ira pas plus loin dans le détail et dans le nauséabond) et qui s’aperçoit au moment fatal, plus de papier toilette (cela te rappel quelque chose)….

 

Et là obliger d’appeler au secours ton homme ou ta femme, pour qu’il ou elle veuille bien aller chercher ce qui aurait dû être déjà présent si le dernier qui a été dans les WC avait pris la peine de remplacer ce fichu rouleau….

 

Et tu appelles #chéri tu peux m’amener le #papiertoilette, mais ou va-t-on ?

#papiertoilette

 

Ou alors encore pire, imagine la scène ta moitié et toi, sur ce canapé, ou les bougies sont allumées, prêt pour un petit moment coquin avec cette personne, et tu t’approches et lui susurre à l’oreille, tendrement avec un soupçon de perversion : on se fait un petit #calin:-)

 

#love

 

Ça casse l’ambiance tu ne trouves pas….. Arrête de rire, c’est la catastrophe si on en arrive à ce genre d’extrémité…

 

Enfin soyons clair, dans l’histoire on nous fait manger à toutes les sauces du #, ou que tu ailles tu le vois, on en parle, on le clame, on ne peut plus vivre sans le Hashtag, c’est fou tout de même….

 

Même dans les chansons, oh que si, celle de Stromae #Carmen

 

 

Tu l’as vue et entendue :

Prends garde à toi
Et à tous ceux qui vous #like
Les sourires en plastiques sont souvent des coups d’#hashtag….

 

 

#StratégieSEO, sans lui tu es à la traine

 

 

On se fait numériser le cerveau, à tour de bras et comme des moutons, on se joint à la foule de crainte d’être laissé à la traine, mis au rencart ni plus ni moins…

 

Tu n’as pas le droit à la parole, il te faut l’utiliser.

 

Essaye de voir, va sur le web place ton # et il t’en sort des milliers par exemple :
#papiertoilette, regarde un peu ce qu’il te sort ce web de malheur

  • J’aime mon #papiertoilette
  • Essuyage #papiertoilette
  • Le stress du #papiertoilette
  • #papiertoilette trop drôle
  • Halloween #papiertoilette
  • Diarrhée #papiertoilette

 

Bon c’est le #bordel, au secours, mais que va-t-on devenir, des lignes de codes, le cerveau brancher sur un ordinateur central, ou toutes les perceptions seront instantanées déchiffrées et numériser et restituer à l’ensemble des connectés……….

 

D’après toi, avec tout les # que j’ai mis sur cette page, lequel va le mieux être pris, ça c’est une colle, essaye d’y répondre pour voir ?

 

Bon tu es détendu, tu dois te dire elle est folle en plein, tu as raison peut-être, juste déluré et surtout si tu n’as pas compris le message subliminal que je t’envoie au travers de cette page, sert toi des #hashtags.

 

Et si tu veux survivre dans cette jungle des #seoworkeurs met toi rapide au #HASHTAG et rejoint nous le #forumseo

Les commentaires directement sur le forum

Guide pour le référencement d'autres informations d'optimisation