Liens site wide un risque pour le ref ?


Liens site wide définition



Début décembre, le 6 si je ne m’abuse, ce fut un tsunami qui déferla sur la sphère SEO, le moment tant attendu et redouté par tous webmasters/référenceurs (bien que bon nombre d’entre eux s’en défendent) et qui fit couler des tonnes d’encres numériques sur ce sujet, roulement de tambour, La mise à jour du fameux Page Rank de Google, Il était temps.
Ok, certains ont été récompensés et d’autres pas, félicitations pour les uns et courage et obstination pour les autres, pourquoi, comment, à quoi c’est référer ce moteur de recherche, là encore c’est un sujet controversé ou chacun dit la sienne.
Mais ce n’est pas le sujet que nous débattrons aujourd’hui, du moins quant je dis nous, attendez je me retourne, bon, gros moments de solitude, enfin rectifions que je vous exposerais.

 

 

Le pingouin (pas l’animal si mignon en smoking bien entendu) mais cet algorithme qui n’apporte que des sueurs froides à tous référenceurs, traque et débusque les liens dits artificiels, et nous nous devons de vérifier au besoin de supprimé ces liens qui pointent vers nos sites, pour éviter toute pénalité.
Nous allons donc voir les fameux liens site wide, qui sont également des liens susceptibles d’être sanctionnés aux yeux de cet animal virtuel.
Les liens site wide ou sitewide, les deux manières peuvent s’écrire, il est essentiel de savoir ce qu’est un lien ou backlinks site wide ?

 

 

Ce sont des liens qui sont présents sur un site XY, on les retrouve sur pratiquement toutes les pages, soit dans le footer (pied de page) ou sur les colonnes de gauche ou de droite d’un site, ce sont les cas les plus fréquents de liens qui pointe tous vers une seule URL (la votre).

 

 

Voici ce qu’est un lien site wide, voyons maintenant comment les repérer, car il vous faut les débusquer pour éviter la pénalité.

 

 

Liens site wide comment les rechercher ?



 

 

Pour cela, une bonne méthode pour traquer ces maudits liens, c’est la vérification du nombre de liens pointant vers votre domaine et provenant d’une même source (site XY).
Pour cela plusieurs solutions s’offrent à vous :

 

La première étant les outils webmaster de Google (webmaster tools), allez sur la rubrique Trafic de recherche et dirigez-vous vers [Liens vers votre site] pour connaitre la nature des liens qui pointe vers vous avec « Qui référence le plus votre site par le biais de liens ». Voici rapidement une capture  :

 

 

Webmaster Tools - Liens site wide

 

Il vous est présenté le total des liens qui dirige vers votre URL et en dessous le nombre de liens concernés sur chaque site XY (avec l’URL cliquable) à vous de vérifier en cliquant dessus, pour en connaitre le détail.

 

 

Sinon deuxième solution c’est d’allez sur le site ahrefs.com (https://ahrefs.com) qui bien qu’il soit en anglais, propose aussi une interface en français et permet également de traquer ces liens indésirables, il est simple d’utilisation et offre une mise à jour tous les ¼ d’heures sur l’indice des liens de votre domaine, pour cela vous avez la possibilité de vous créer un compte gratuitement ou d’aller sur des options plus précises, mais payantes.

 

Ahrefs - Liens site wide et not site wide

 

Vous avez sur le coté gauche le type de backlinks et le nombre de liens, idem à vous de cliquez sur le nombre et d’allez vérifier leur provenance.
Dans cette capture d’ahrefs vous avez aussi trois graphiques (carré), celui qui nous intéresse est complètement à droite et vous montre le schéma des liens sites wide (pas bon en jaune) et not site wide (bon lien en dessous). En mettant votre curseur dessus (pas sur ma capture d’écran, bien entendu, mais sur le site :-)) vous obtiendrez le pourcentage exact sur ces deux références avec le jour, mois, année, pas si mal comme outil.

 

Il est nécessaire d’avoir un bon équilibre entre le not site wide et le site wide, de préférence, et cela semble logique une supériorité sur le not, mais, et je dis bien, mais j’ai pu voir et cela reste du domaine incompréhensible c’est qu’un site montrant un site wide dont le pourcentage était bien plus important que le not SW et qui pourtant était très bien positionner sur les moteurs, donc faire la part des choses avant toute action.

 

 

Vous avez aussi backlinkwatch.com ) qui est gratuit et certes en anglais (pour cela un petit coup de traducteur suffise), il cible la construction des liens pointant sur vous. Il faut un minimum de patience pour qu’ils établissent la liste de toutes les urls qui vous dirige, cela varie entre 5 min à 10 ou 15 minutes suivant votre site. Ce système est pertinent et permet d’avoir vraiment l’URL et ces pages cliquables bien sûr vous permettant de vérifier où votre site se situe sur cette page.
Le seul bémol, car il y en a un, c’est que certains liens présents dans la liste, ne sont plus d’actualité, c’est-à-dire que le propriétaire du site XY à déjà supprimé votre URL de sa page, donc il semble que la mise à jour de l’indice ne soit pas très fréquente.

Il semble en tous les cas être un outil assez complet et détaillé.

 

 

Il en existe d’autre, cela fera l’objet d’un autre article au besoin, n’hésitez pas à aller sur ces sites que je trouve assez complet et peuvent être complémentaires pour une meilleure recherche de ces liens artificiels.

 

 

Liens site wide comment les gérer ?

 

 

Génial, vous connaissez la teneur exacte des liens non acceptables qui se dirige vers votre domaine, OK on en fait quoi maintenant ?
Soyons honnête, GG et son algorithme les considèrent comme factices, artificiels, donc sanctionnables, on joue plus là, déjà à savoir, et cela à son importance, chaque domaine qui vous envoie une pléiade de lien est jugé comme un seul lien pointant vers votre propriété pour pingouin, mais il voit cela comme du spam plus ou moins et peut donc pénaliser, les deux sites, le votre et l’autre.

 

 

Prêt à faire le ménage, allons-y, vérifier avant de partir combattre ces liens de mesurer la teneur du trafic qu’ils apportent, c’est un point essentiel avant d’en demander la modification ou suppression.
Lorsque vous êtes sur de la nuisance qu’ils amènent contacter le propriétaire du domaine, pour qu’il ne laisse pas votre lien sur toutes ces pages, au mieux qu’un seul soit intégrer dans un texte placé sur une page de son site abordant la même thématique que votre domaine.
Ou que soit laisser ce lien, mais avec comme ancre votre nom de marque ou domaine, mais cela reste tout de même un risque à prendre.
Voir carrément d’en demander la suppression ou bien si vous n’obtenez pas satisfaction, mais en tout derniers recours, c’est tendancieux il s’agit du désaveu chez Google.

 

 

À vous de voir, la solution qui correspond au mieux à votre cas

 

 

L’avenir des futurs liens pour conclusion

 

 

Voici un avis sur les futurs liens retours, à l’avenir lorsque il vous sera proposer un deal, entre webmaster/référenceur, ou sur un blog ou bien un annuaire, concernant ces liens, soyez exigeant sur les liens qualificatifs, ne prenez que des liens du même PR que votre site ou supérieur, qu’il soit dans un texte ou la partie centrale de la page, uniquement.
Refuser tout lien en footer, sur les colonnes droite ou gauche, et fermes de liens (page uniquement de lien retour vers votre site ou d’autre site), ce n’est pas être orgueilleux ou prétentieux, c’est d’éviter à tout prix à être sanctionner ou pénaliser par la suite.

 

 

Être exigeant sur le côté qualitatif d’un lien est préférable à toute autre solution de facilité qui entrainera que des problèmes par la suite, il vaut mieux refuser que d’accepter n’importe quoi.
N’oublions pas un fait important, c’est que l’on se doit pour nous même vu les efforts passés sur un site, qu’il soit de qualité et reconnu pour cela.
Mais aussi pour ceux qui nous ont apporté leur confiance en publiant sur notre domaine, nous leur devons d’amener un site qualificatif.

 

 

Je vous ai cité quelques sites permettant de faire cette recherche, et il existe encore d’autres outils, si vous en connaissez d’autre que vous avez expérimenté, n’hésitez pas à les faire partager sur le forum et à nous donnez votre avis.

Les commentaires directement sur le forum

Guide pour le référencement d'autres informations d'optimisation