Une profession du web est en danger


Un métier, une profession du web va disparaitre



 

Mes salutations,

 

Le métier d’annuairiste est sur le point de disparaitre !!!!

 

C’est une triste constatation que je vous fais là, mais une vérité des plus réalistes.

 

Il y a une bonne dizaine d’années et voir plus le web était l’Eldorado, ou chaque webmaster voulait avoir son propre annuaire, son guide web, son annuaire des entreprises.

 

À l’époque Google n’en était encore, car ses premiers balbutiements, et bien d’autres moteurs avaient la part belle, ah, c’était le bon temps ou les annuaires professionnels apportaient dans les 30 % de part du trafic pour un site qui venait soumettre en son domaine.

 

Les annuairistes étaient surtout considérés, je n’irais pas dire aduler, faut pas pousser, mais tout de même avaient une belle place dans une stratégie de référencement.

 

Bon j’en conviens à ce moment-là, le référencement était loin d’être ce qu’il est aujourd’hui, les spammeurs, les bourrins du lien et toutes les techniques de black hat était légion, rien ou presque ne pouvait les stopper.

 

Nostalgie quand tu nous tiens

 

Le premier annuaire

 

 

Les dangers sur le métier d’avoir un annuaire



 

Et puis peu à peu, un monopole à commencer à s’installer (Google), et il nous a pondu des règles de plus en plus hard, empêchant, détruisant tout ce qui se mettait sur sa route.

 

Afin de mieux tenir sous sa coupe son petit monde, il a mis en place un système de terreur et de délation, il a créé des algorithmes de plus en plus voraces et destructeurs.

 

Et comme chacun plie l’échine, eh oui, il tient la plus grande part du trafic, et que tous, nous voulons garder nos positions et les améliorer, il a fini par changer chaque manière de référencer.

 

Les contraintes changent au fur et à mesure

D’abord il s’est mis à interdire le duplicate content, OK me direz-vous, une dizaine de fois et encore je suis gentille, le même texte présent sur plusieurs annuaires avec la même ancre et la même URL, il ne fallait pas pousser.

 

➡  Les annuairistes se sont mis à l’ouvrage, on fait du nettoyage et on mit en œuvre une plus grande vigilance sur les soumissions qui se présentait sur leurs annuaires et donc mis en règle un contenu unique pour chaque soumission.

 

Nouvelle règle du grand manitou le contenu, le contenu et là au départ d’une petite description de 250 caractères (cela vous fait rire, mais il y a plus de dix ans, c’était le cas) enfin on en vient à des descriptions frisant au bas mot les 2 000 caractères, unique en bon français et tous et tous…

 

➡  OK ils se sont encore mis à la page et par conséquent, les annuairistes passent plus de temps à surveiller, lire, corriger et vérifier le DC, le français.

 

On continue, nouveau changement de notre grand ami, le contenu doit viser l’internaute, plus de mots clefs à foison qui sont mis en dépit du bon sens, mais des phrases faites de sujet verbe adjectif, etc.

 

➡  Il commence sérieusement à nous chauffer, allez hop les annuairistes en actions, encore plus de vigilances sur les soumissions, il en va de la pérennité de leur job, de leur métier et surtout de leur outil de travail.

 

Google s’ennuie, il faut qu’il trouve autre chose à faire, tiens, il nous sort l’interdiction d’avoir des sites présents sur les annuaires qui seraient des sapins de Noël truffés de dizaines de fenêtres de publicité.

 

➡  Mais pourquoi donc cet acharnement, au boulot les annuairistes, grand nettoyage sur leur domaine et on vire tous les sites bourrés de pop-up et de fenêtres invasives de pub, c’est de plus en plus dur de rester annuairiste, mais ce métier reste encore valorisant pour son propriétaire et le challenge est-ce qui le tiens, garder et améliorer ses positions et pouvoir apporter un max aux webmasters/référenceurs qui viennes chez lui.

 

Acharnement sur cette profession du web

Comme vous le savez, la grande majorité des annuaires sont gratuits oui je dis GRATUIT, donc il faut bien qu’ils puissent en retirer quelques monnaies trébuchantes et pour ce faire, ils se mettent à la régie de pub Google adsense, pour gagner quelques malheureux sous, et là, les règles pleuvent les unes derrière les autres les contraintes et les obligations, pas de site de – 18 ans, pas de site de vente de-ci de-là et si vous en voulez plus la liste est énorme et en plus se modifie en moyenne deux à trois l’an donc il faut y aller fréquemment afin de rester dans les rangs et plaire à monsieur et surtout ne pas mourir.

 

RIP Annuaire

 

➡  Ils n’ont pas fini de s’en prendre à ces professionnels, de nouveau le ménage type printemps celui qui fait que d’un coup tous les sites qui étaient acceptés ne peuvent plus rester sous peine de se faire taper sur les doigts, des heures et des heures de boulot pour pas un sous en plus, faut vraiment le vouloir d’être un annuairiste, mais bon il est toujours un métier honorable et reconnu.

 

Puis le dernier coup de semonce, le grand chef déclare carrément la guerre à tous les annuaires et par vague de terreur se met à sanctionner à tous vas, pour liens sortants, entrants, ancrés, dofollow, nofollow, enfin tout et n’importe quoi, il veut exterminer les annuairiste, car il n’a pas le contrôle sur eux sur leur job et sur l’ombre qu’ils peuvent lui faire.

 

➡  Et là s’ensuit, un fait indescriptible, en plus d’avoir à baisser l’échine devant le maitre absolu, il a réussi à détourner les agences de référencement et toute la sphère SEO, de venir sur les annuaires, de chercher à référencer leur site sur un annuaire et à force de taper et taper la peur s’installe rendant les webmasters/référenceurs méfiants, voir odieux envers les annuairistes, mais ou va-t-on ?

 

Il ne faut pas faire l’erreur du responsable

 

Les annuaires au vu des règles imposées par ce moteur de recherche, deviennent de plus en plus draconiens et exigeants sur les conditions de référencement et les webmasters/référenceurs incriminent les annuairistes qui ne font que se conformer à la toute-puissance, il y a erreur sur le responsable, ne battez pas le pro qui doit se mettre au diapason de celui qui impose ses règles.

 

Qu’est-il possible de faire pour que ce métier puisse continuer d’exister, lorsqu’on voit sur le forum de Google le mépris qu’il est donner aux métiers d’annuairistes.

 

Annuairiste nous quitte

 

Serait-il trop demandé de voir que chaque professionnel qui tient un annuaire généraliste ou thématique (ne croyez pas que les annuaires thématiques vont s’en sortir très longtemps malheureusement, ils risquent eux aussi de prendre un bon coup), ont toujours eu à cœur d’offrir le meilleur à chaque visiteur, chaque référenceur et donner plus qu’il en reçoit.

 

Alors oui je le dis si cela continue les annuairistes finiront par disparaître, en cela Google aura réussi à éradiquer la concurrence, mais à quels prix.

 

Ce n’est pas un cri du cœur, ni un coup de poing sur la table, juste une constatation froide et réaliste du manque de respect envers ce métier et de sa dévalorisation.

 

Alors que si l’on réfléchit bien avec logique, pourquoi cet acharnement, pourquoi vouloir les faire disparaitre, si ce n’est le fait que ce monopole ne puisse les contrôler et qu’avec leurs petits moyens face à lui, les annuairistes lui font de l’ombre.

 

Réfléchissez bien à ce fait.

 

Et discutons-en sur le forum

Les commentaires directement sur le forum

Guide pour le référencement d'autres informations d'optimisation