Bien maigrir avec les régimes détox Aucun avis

Quel est le meilleur régime détox, pourquoi et comment ça marche ! Quelques pistes de réflexion...

Le 15 janvier 2014 par Laetitia

Bien maigrir avec les régimes détox

Vous avez sans doute déjà entendu parler des régimes détox. Peut être même en avez-vous déjà suivi. Il s’agit en général de suivre une mono-diète, par exemple en ne mangeant que des raisins ou que des pommes pendant un certain temps. Il s’agit aussi parfois de consommer des jus de légumes, des jus d’herbes ou toute autre solution naturelle à base de fruits ou de légumes.
Dans cet article on va vous expliquez tout ce que vous ne savez pas sur les régimes detox et notamment quel est la meilleur méthode détox, pourquoi et comment ça marche !

La plupart du temps, les régimes détox vous amènent à consommer une quantité très importante de fibre par rapport à vos habitudes, ceci à l’effet tout simple et naturel d’accélérer le transit et donc de vous emmener le plus souvent à la selle. Cela pourrait faire penser qu’il s’agit d’un effet de détoxification mais en réalité il n’en est rien ! Il s’agit uniquement d’une consommation plus importante de fibre.
Il y a également des régimes détox dans lesquels l’apport alimentaire en fibres est quasiment nul; c’est, par exemple, le cas avec les jus de légumes. Dans ce cas là, ce qui ce passe c’est qu’au niveau de la flore intestinale les bonnes bactéries n’ont plus de nourriture pour se nourrir. Il y a des modifications générales au niveau de la flore bactérienne et cela aussi peut provoquer une diarrhée qui peut donner une impression qu’on s’est détoxifier alors que c’est loin d’être le cas !

Toutefois, il est vrai que la plupart des gens qui suivent des régimes détox déclarent mieux se sentir, être plus en forme, plus légers, moins ballonner et même voire des problèmes disparaître comme des problèmes de peau et tout cela est absolument exact !
La vérité c’est que quand vous suivez un régime détox, vous enlevez énormément d’aliments de votre alimentation et notamment des aliments qui sont connus pour provoquer souvent des problèmes, par exemple : le gluten du blé, les produits laitiers ou encore les légumineuses. Par conséquent suivre un régime détox c’est en quelque sorte utiliser une arme de destruction massive pour essayer de résoudre des problèmes.

Quelle est la meilleure manière de se détoxifier et comment ?

Quand on parle de se détoxifier, on parle d’élimination de toxines.

Que sont exactement ses toxines et comment sont-elles éliminées ?

Il se trouve que la médecine sait exactement comment fonctionne tout cet ensemble de processus, il s’agit de ce qu’on appelle le métabolisme des xénobiotiques, c’est-à-dire la manière dont le corps gère les molécules issues de l’extérieur qui peuvent être un médicament, un complément alimentaire ou aussi un aliment.
Il se trouve que le métabolisme des xénobiotiques est très utilisé et notamment en pharmacologie, qui est une branche de la médecine à part entière et qui est très très développée. Pourquoi ? parce que tout simplement la compréhension du métabolisme des xénobiotiques nous permet aussi de comprendre comment fonctionnent les médicaments, quels sont leurs effets secondaires et si éventuellement on peut essayer de modifier les propriétés d’une molécule pour la rendre plus efficace ou moins toxique. On sait par exemple grâce à cette discipline que le jus de pamplemousse a un impact sur le foie et qu’il modifie la concentration dans le sang de certains médicaments et qu’il peut en augmenter les effets secondaires voire les rendre toxique. Il y a donc des éléments très importants à puiser de cette science.

Le métabolisme des xénobiotiques, c’est à dire des produits chimiques, se fait en trois étapes : Il y a d’abord les enzymes de phase 1, les enzymes de phase 2 et les enzymes de phase 3.

  • Les enzyme de phase 1 sont ce qu’on appelle les enzymes du cytochrome p450 qui est un groupe d’enzymes qui a pour but d’oxyder les molécules pour essayer de les transformer et les rendre moins actifs dans l’organisme avant de les éliminer,
  • dans un deuxième temps, des enzymes vont s’occupées de récupérer ces nouvelles molécules et vont essayer de les rendre plus solubles pour qu’elles puissent ensuite être éliminées et principalement au niveau des reins. Pour ce faire, il existe deux enzymes, principalement chez l’homme, la Glucuronyltransférase et la Glutathion S-transférase qui ont pour objectifs de rendre les molécules plus solubles.
  • Pour la troisième étape, il y a ensuite la Glycoprotéine P qui va attraper ces molécules solubles et les hasser de la cellule pour ensuite les faire partir dans les urines.

Il se trouve donc que si l’on souhaite se détoxifier, il faut améliorer le fonctionnement de ces enzymes du métabolisme des xénobiotiques et pour ça on peut s’appuyer sur les travaux des pharmacologues du New-Jersey qui ont déjà passé en revue la littérature médicale pour trouver quels étaient les éléments qui avaient une influence positive ou négative sur le fonctionnement de ces enzymes.
On sait par exemple que l’ail ou le chou (aliment star de la célébrissime recette du régime soupe aux choux : on en parle ici) qui sont traditionnellement recommandés comme des aliments sains, améliorent le métabolisme des xénobiotiques et donc nous aident à éliminer les produits chimiques mais c’est aussi le cas des fruits et légumes grâce aux flavonoïdes qu’ils renferment à quelques exceptions près.

On sait également que les lipides sont importants pour la détoxification. Il a été démontré qu’une alimentation trop pauvre en graisses éliminait moins rapidement les toxiqes de l’organisme et qu’il fallait donc avoir un apport suffisant et c’est en particulier les acides gras essentiels de type Oméga 6 et Oméga 3 qui sont les plus importants pour ce phénomène.
Il a également été démontré que l’apport en protéines est très important. Pourquoi ? Parce que tout simplement la Glutathion S-transférase est une enzyme qui nécessite de la Cystéine qui est un acide aminé soufré qu’on retrouve majoritairement dans les protéines d’origines animales et un petit peu moins dans les protéines végétales. Comme cet acide aminé est le facteur limitant dans la synthèse de l’enzyme et aussi de Glutathion dans notre organisme, qui est un puissant antioxydant, il a été démontré que plus les apports en protéines étaient élevés plus ces enzymes fonctionnaient correctement même si évidemment il faut faire très attention à ne pas manger trop de protéines !

Un autre point très intéressant : il a été également démontré que le jeûne, dans une certaine mesure et sur certaines enzymes, améliorait le fonctionnement du métabolisme des xénobiotiques. Mais il faut distinguer le jeûne de la mono-diète : le jeûne à l’eau semble être efficace pour améliorer le métabolisme des xénobiotiques mais pas les mono-diètes. Par conséquent, on peut douter de l’efficacité réelle de ces mono-diètes pour nous faire éliminer les produits toxiques que l’on aurait stocké dans notre organisme.
Il y a aussi d’autres informations très utiles. On sait par exemple quelles sont les molécules qui ralentissent la détoxification des polluants et c’est par exemple, le sucre et quand on dit sucre, on ne parle pas uniquement des produits sucrés, mais on parle aussi des féculents « pâtes », « riz » et d’autres produits contenant des glucides. Lorsque vous mangez des quantités très importantes des ces aliments, et en particulier lorsque vous n’en avez pas besoin, c’est à dire vous êtes sédentaire, vous allez ralentir le métabolisme des xénobiotiques. De même on sait, bien entendu, que l’alcool empêche le foie de bien fonctionner et donc ralentit aussi le métabolisme.

Pour finir, il y a aussi la problématique des métaux lourds, car non seulement ceux-ci polluent notre organisme mais en plus ils bloquent les enzymes qui nous permettent d’éliminer d’autres produits chimiques. Donc une double problématique ! Par ailleurs, certains métaux lourds, et en particulier le Mercure, sont très difficilement destockés de notre organisme. Pourquoi ? Parce que les enzymes chargés du métabolisme de ces métaux lourds ont beaucoup de difficultés à « attraper » le Mercure. Et il se trouve que dans notre organisme il n’y a qu’une seule molécule capable de le faire et qui n’est autre que le fameux Glutathion, le puissant antioxydant que nous fabriquons à l’intérieur de notre corps.
Le Glutathion est capable d’éliminer de petites quantités de mercure de notre organisme mais lorsqu’il y a une grosse intoxication seuls deux médicaments sont vraiment efficaces il s’agit du DMSA et du DMPS.
Cela signifie c’est que la plupart des compléments alimentaires que l’on vous vend pour détoxifier les métaux lourds ne sont pas véritablement efficaces. On sait par contre que certaines algues ou la chlorophile que l’on trouve dans légumes verts sont capables d’attraper les métaux lourds au niveau du tube digestif et donc de limiter une nouvelle intoxication. Mais comme ces fibres ne peuvent pas passer dans le sang, elles ne peuvent pas aller chercher les métaux lourds au sein des cellules et donc certainement pas les éliminer.

Se construire une véritable diète detox

Sachez qu’une mono-diète ne va pas être suffisante pour passer l’organisme en des conditions idéales pour la détoxification.

Dans un premier temps il va nous falloir éviter l’ajout de produits chimiques via l’alimentation, c’est à dire se tourner vers des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique pour limiter notre exposition à des pesticides et éviter dans la mesure du possible le poisson qui, malheureusement, contient toujours maintenant des métaux lourds et d’autres substances chimiques malgré la présence d’Oméga 3, dans le cas d’un régime détox bien entendu, et se tourner plus vers les œufs entiers qui ne contiennent pas de métaux lourds et très peu de produits chimiques d’autant plus que lorsqu’ils sont issus de l’agriculture biologiques ou que les poules ont été nourri avec des graines de lin ils contiennent naturellement des oméga 3 en plus des Oméga 6, mais aussi limiter les légumineuses et les céréales (en particulier celles qui contiennent du Gluten) et aussi limiter les produits laitiers.
Il existe également quelques produits naturels et quelques compléments alimentaires qui ont fait preuve de leur efficacité pour nous aider à éliminer les xénobiotiques, il s’agit notamment du thé vert. On peut également consommer de l’acide alpha-lipoïque ou encore le N-acétylcystéine qui est un dérivé de la cystéine et qui nous permet de fabriquer plus de Glutathion au niveau du foie, c’est donc un élément de choix.
La plupart des plantes ou des produits vendus comme détox dans le commerce sont, malheureusement, inefficaces parce qu’ils ne possèdent pas les caractéristiques citées plus haut.

Recommandez Bien maigrir avec les régimes détox sur Facebook, Twitter, Google plus et Scoop.it à vos amis !

 

Informations infosmaigrir.com

Avis, informations, expériences et commentaires sur infosmaigrir.com

    Evaluations clients, utilisateurs et consommateurs

Pas d'avis.
Vous pouvez laisser un commentaire avec votre avis si vous avez été client de infosmaigrir.com et noter la qualité.
Vous aiderez les prochains clients à savoir si la boutique répond correctement aux demandes et attentes.
Merci de votre aide, et merci pour les futurs clients et utilisateurs.

Un avis, une info ou un commentaire sur infosmaigrir.com Ajoutez le votre !
Bien maigrir avec les régimes détox

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Effectuez la tâche
Vous devez activer JavaScript sur ​​votre navigateur. Après cela s'il vous plait recharger la page.
Sinon, vous ne serez pas en mesure de vous inscrire et de publier toute information sur ce site..


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi