Que faut-il savoir avant de se lancer en portage salarial ? Aucun avis

Apparu vers la fin du XXe siècle, le portage salarial est un mode d’emploi qui séduit de plus en plus de consultants freelances. En effet, il permet de travailler de façon autonome dans un cadre sécurisé tout en profitant de certains avantages. Signalons toutefois que ce statut intermédiaire comporte des spécificités qu’il vaut mieux connaitre avant de s’engager. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

La rémunération en portage salarial

En tant que salarié porté, vous percevez un salaire mensuel dont le montant varie largement d’une société de portage à une autre. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de réaliser un portage salarial simulation avant de signer le contrat. De façon générale, les sociétés de portage enlèvent des frais de portage et les cotisations sociales avant de verser un salaire au salarié porté. Chez certaines sociétés, les frais de portage sont dégressifs. Autrement, vos frais de portage diminuent en fonction de votre ancienneté. Sachez donc choisir votre société de portage.

portage salarial

Le fonctionnement du portage salarial

En portage salarial, la convention d’adhésion est le point de départ. Elle permet en effet au salarié porté de connaitre les conditions d’hébergement de son activité. Lorsque vous trouvez votre toute première mission, vous devez remplir un contrat de prestation avec votre client. Ce document sera ensuite examiné et signé par la société de portage si toutes les conditions sont réunies. Une fois que le service RH de ladite société reçoit le contrat de prestation, il établit un contrat de travail qui vous permet de commencer automatiquement votre mission.

En raison de votre statut de salarié porté, votre activité est affiliée de façon automatique au régime général de la sécurité sociale.

Il en résulte donc que vous bénéficiez des mêmes prestations qu’un salarié classique. En général, le contrat de portage vous donne droit à une couverture de base (cotisation retraite, arrêt maladie, remboursement des soins et médicaments) et une mutuelle d’entreprise collective. À noter que l’exercice de votre activité vous permet de cotiser pour l’assurance chômage. En cas d’inactivité, vous pouvez vous tourner vers votre assureur pour faire jouer cette garantie.

Les domaines d’activité concernés par le portage salarial

Si le portage salarial intéresse beaucoup de personnes, il faut signaler qu’il ne concerne pas tous les domaines d’activité. Pour le moment, ce statut regroupe trois grands domaines d’activités à savoir :

  • Les activités intellectuelles (l’ingénierie, l’expertise technique, l’audit, l’informatique, la formation, le conseil, le coaching, et le sport.) ;
  • Les activités artisanales (les écrivains publics, les naturopathes, les techniciens de bâtiment, les coiffeurs à domicile, etc.) ;
  • Les activités commerciales et immobilières (les auxiliaires financiers, les mandataires mobiliers, les courtiers en travaux, les agents commerciaux, etc.).

Maintenant que vous connaissez ces choses, vous n’avez qu’à trouver la bonne société de portage salariale pour profiter pleinement de ce mode d’emploi.

Informations

Avis, informations, expériences et commentaires

Evaluations clients, utilisateurs et consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Ajoutez le votre !

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous avez utilisez le site, la boutique : Que faut-il savoir avant de se lancer en portage salarial ?

Merci de noter de 1 a 5 votre expérience d'achat.
Donnez votre expérience et avis et notez-le !

Merci d'avoir laissé un commentaire génial, Super!