La suite des aventures sur les CMS


Dans la série des CMS open source en voici trois autres



 

 

Bien le bonjour à vous tous,

 

La semaine dernière, je vous avais parlé des trois CMS les plus réputés, il s’agissait de Drupal, Joomla et le fameux WordPress, chacun ayant des avantages et des inconvénients, plus adaptés à certains que d’autres.

 

Bon, il faut dire que les communautés qui les accompagnent font partie des plus importantes, mais il en existe un bon nombre que nous verrons au fur et à mesure, donc…

 

Chose promise chose due, nous continuons la série des CMS et pour aujourd’hui, on va discuter de trois autres que certains d’entre vous connaissent certainement et d’autres pas.

 

Les CMS open source : eZ Publish – HippoCMS – Jahia

CMS Open Source

 

On ouvre le bal avec eZ Publish

 

 

CMS eZ Publish le Best CMS



 

 

Le CMS EZ Publish fut crée en 1999 par une entreprise en Norvège du nom de eZ Systems AS, il se présente sous deux formules une basique gratuite comprenant que certaines fonctionnalités et une plus complète accompagnées d’une communauté francophone, mais qui est payante.

 

Il est sous licence GPL ou commercialisé sur une licence propriétaire. Il est fait sous system PHP et peut s’utiliser avec des systèmes de gestion de base de données tels que les plus connus, MySQL et PostgreSQL, ou bien encore Microsoft SQL Servez ainsi qu’Oracle.

 

eZ Publish

 

CMS eZ Publish ses avantages

 

Le CMS EZ Publish est considéré comme étant assez puissant en terme d’outil System CMS, il présente ou propose un contenu structuré de type workflows, un système de classification et un accès à la gestion des versions, hiérarchisation, arborescence.

 

Il base son positionnement sur le CXM (customer experience management) efficace dans les sites marketing.

 

Son installation est dès plus simple, il est plus dans un System website sur le sur-mesure ou institutionnels et il peut éventuellement passez sur un site de type plateforme multi sites.

 

 

Ses inconvénients du eZ Publish

 

Malheureusement, c’est dans la formule payante que vous aurez plus de garanties, mise à jour, accompagnement, support, accès à la communauté, correction des bugs éventuels, et surtout l’intégralité de ses fonctionnalités, car dans la version gratuite, c’est un peu léger.

 

La plupart des pluging sont en version anglaise.

 

Par contre autant son installation est dès plus facile autant sa configuration demande une certaine expérience alors avis aux amateurs prenez conseil avant de l’utiliser.

 

 

CMS Hippo CMS entreprise management

 

 

Voici Hippo CMS, qui lui aussi fut créer dans la même année que eZ Publish, par un norvégien aussi, mais de la société OneHippo (logique). Sa renommée est située principalement dans les pays nordiques, plus que chez nous, pourtant, il a le mérite d’être très bien conçu et d’offrir de réels avantages.

 

Il est codé entièrement en Java, et sa prise en main est sensiblement faciliter pour tous développeurs (Management Open), il est proposé tout comme son homologue au-dessus, en deux versions une payante de type entreprise qui comprend une meilleure stabilité, y sont inclus le support et la garantie, et une version gratuite (communautaire, Management Free).

 

Hippo CMS

 

 

Ses avantages de Hippo CMS

 

Une prise en main facile avec son écriture en Java qui permet d’étendre des fonctionnalités ou d’en modifier pour les adapter à ses besoins (pour ceux qui s’y connaissent dans ce langage), l’interface est agréable et les fonctionnalités simplistes, pas de prise de tête, il est un CMS classique et standard considéré comme un Cms Website.

 

Pour tous novices, il est facile de le gérer, si vous n’avez aucun besoin de système particulier, il se présente dans un packaging tout prêt.

 

Hippo CMS est adapté au site informatif, les portails e-commerce, le marketing, la communication, tout ce qui se place dans un système de communication pour une entreprise ou une marque (Enterprise Content Management).

 

Il propose une orientation CXM, avec une base de fonctionnalités que l’on peut retrouver et utiliser, l’édition de modèle, la création de contenu avec le workflow de publication, la roadmap (feuille de route) est assez performante et très attractive, le multilinguisme et les multi sites.

 

Il possède une réelle évolution constante à raison de pratiquement une mise à jour par trimestre.

 

Possibilités d’utiliser les outils Spring (framework permettant la construction et définition de l’infrastructure d’application java), Apache JackRabbit (open source de contenu pour Java) et Apache Maven (outil de gestion et automatisation de production).

 

 

Les inconvénients de Hippo CMS

 

La version la plus complète est payante, bon, faut ce qu’il faut.

 

Il semble n’avoir qu’un nombre limité en extension ce qui le rend moins approprié pour un site sur-mesure.

 

Et il n’offre pas beaucoup de possibilités pour en faire un CMS tout usage (CMS website), donc approprié pour un webmasteur novice dans une utilisation simple et classique.

 

 

Jahia le open source sur un concept collaboratif

 

 

Jahia à vu le jour aux alentours de 2002, ce CMS est franco-suisse, il est fondé sur un langage Java, et mit à disposition sous licence collaborative ayant un concept « contribuer ou payer » et il est proposé sous deux types de System Open, en communautaire sous licence GPL et l’autre commerciale (payante) sous licence JSEL qui comprend stabilité, support et la garantie.

 

Il est fait sur un serveur de gestion de contenu et sur un portail JEE, considéré par de nombreux webmasters comme étant une des solutions CMS les plus abouties, d’un niveau de packaging et de finition assez complet (Content Management).

 

Il comprend un grand panel de composants pour le noyau avec Spring, Google Web Toolkit (logiciel de création et de maintien application web dynamique), JQuery (bibliothèque JavaScript), JBoss Drools (système de gestion de règles métier) et BPM (gestion de processus métier), a laquelle peut s’intégrer des modules incluant du XWiki (logiciel de stockage de donner structuré et exécution de script) ou même Apache Shindig (framework d’implantation de référence pour open social standard).

 

Il est adapté à pratiquement tout type de site même les plus volumineux, il intègre un moteur de recherche interne Apache Lucene (bibliothèque open source en java), compatible avec la norme JSR 170 (Content Repository pour Java, spécification d’un ensemble d’interfaces de programmation API et d’interface pour java) et des supports standards de portlet JSR 168 (forum, new, courrier, calendrier), et supporte la gestion de métadonnées générique Dublin Core.

 

Jahia

 

CMS Jahia avantage

 

En solution CMS complète, il met en avant son interface d’administration de contenu intégré dans le site directement en ligne, une gestion des droits assez élaborés, un éditeur de template optimal, des données structurées, une gestion de sécurité avancée.

 

À cela ajouté une solution worflows efficace, gestion des langues, une édition de contenue en WYSIWYG, de plus il offre l’import/export sous XML.

 

La solution gratuite est assez complète et avec sa nouvelle version peut-être utilisée par un novice, de plus il offre une possibilité de gérer plusieurs sites différents.

 

 

CMS Jahia les moins

 

Le Web CMS Jahia a comme les deux autres, la solution payante offre plus d’avantages, mais à l’inverse des deux autres en faite il n’est pas ce que l’on peut vraiment appeler un open source véritable, on peut le télécharger gratuitement l’installer et le tester, mais dès qu’il s’agit d’une réelle exploitation il vous faut vous acquitter soit d’une contribution financière ou alors la gratuité si vous aider à son développement, amélioration (CMS Development).

 

Il ne convient pas aux sites de types marketing, e-commerce dû au fait qu’il n’y est pas une solution CXM.

 

 

Avec Jahia nous clôturons pour aujourd’hui, donc n’hésitez pas à intervenir, pour donner de plus amples informations sur ces trois CMS open source.

 

On se retrouve vite sur le forum

 

La première partie traitait des trois plus connus en termes de CMS open source les trois CMS réputés WordPress, Drupal, et Joomla

Les commentaires directement sur le forum

Guide pour conception de site web d'autres informations d'optimisation